5 conseils pour débuter une alimentation vivante

0 Shares
0
0
0

Et si, au lieu de piocher le dernier biscuit chocolaté, vous piochiez dans ce que la nature a à vous offrir ? Loin d’être ennuyeuse, l’alimentation vivante se veut créative et surtout bénéfique pour notre santé. Pourquoi s’y intéresser et comment la mettre en pratique ? Explications.

Le cycle de la vie

Manger vivant désigne un retour à une nourriture se rapprochant de la nature. Autrement dit, choisir des aliments porteurs de vie, connaissant un cycle et comportant un fort taux de nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps. Oubliés les produits transformés à l’impact désastreux sur la santé, bienvenue à la nourriture répondant aux vrais besoins du corps. Dans cette optique, l’agriculture biologique est favorisée ainsi qu’une consommation crue (mixée ou non), lactofermentée ou peu préparée pour ne détruire aucun enzyme. Sont aussi éliminés les produits d’origine animale, qui, même crus, ne sont en rien « vivants ».

Les bases pour démarrer

Simple à mettre en place (et oui !), l’alimentation vivante ne se limite pas à grignoter de la salade ou un bâtonnet de carotte. Quelques conseils pour vous lancer :

  • dire « OUI » aux jus de légumes et/ou fruits réalisés maison avec une centrifugeuse
  • glisser des pousses germées dans les plats
  • opter pour des produits lactofermentés (boissons, tofu, légumes)
  • déshydrater les aliments soit dans un four spécifique, soit dans un four classique à très basse température
  • miser sur les légumineuses, oléagineux, champignons, herbes ou encore fleurs
0 Shares
You May Also Like