Carnet de curiosité : le ​slow sex​, la sexualité de l’instant présent

Faisant suite à notre carnet de curiosité sur le Tantra, Climax vous propose cette semaine de découvrir le slow sex, de l’anglais “sexe lent”. Une pratique épanouissante et intense trouvant ses racines dans la lenteur de l’échange. Diana Richardson, autrice de Slow sex : faire l’amour en conscience, enseigne cette pratique depuis 1993 ! Cette conception de la sexualité est à contre-courant des diktats actuels. Fini la performance, fini la précipitation, le slow sex dit stop à la course à l’orgasme. Il est temps de décélérer, et ce, pour toujours plus de plaisir.

La respiration : première étape essentielle.

Dans le ​slow sex​ comme dans le Tantra, la respiration est un point majeur. Prenez alors le temps de respirer calmement. Essayez de synchroniser votre respiration à celle de votre partenaire. Cette osmose très rare et très forte, vous placera tous deux sur la même longueur d’onde. La respiration vous permettra aussi de vous détendre. Cette détente, comme synonyme de lâcher prise, est une des conditions pour apprécier au mieux le slow sex.

Credit : Alexander Krivitskiy

Connectez-vous à vos cinq sens.

Le ​slow sex ​vous invite à vivre une sexualité du voyage plus que du but. Ainsi, la pénétration classiquement vue comme l’apogée de l’acte sexuel est ici sur le banc de touche, plaçant les dites “préliminaires” sur un piédestal. Développez vos cinq sens par une approche sexuelle.

Credit : Ava Sol

Pour l’odorat, prenez le temps de sentir votre partenaire, et ce, du début à la fin. En effet tout au long de votre échange intime, divers phéromones se libéreront et pourront se faire sentir sur le corps de votre partenaire. N’oubliez pas les odeurs de shampoing ou de parfums nous faisant souvent craquer. Pour le goût, embrassez et léchez votre partenaire pour en apprécier toutes les saveurs qui le composent. Mêlez la vue et le toucher. Effleurez-le doucement de la tête aux pieds pour découvrir toutes ses zones érogènes et observez ses réactions. La peau, les poils, mais aussi les frissons du bout de vos doigts. Écoutez sa respiration, ses bruits et gémissements érotiques.

En vous connectant à vos cinq sens vous réapprenez à vivre l’instant présent, capital, si ce n’est fondamental dans le sexe.

Credit : Alexander Krivitskiy

Les détails clés du ​slow sex

Pour pouvoir parfaitement vous accorder une séance de ​slow-sex​ il est nécessaire de passer par plusieurs étapes simples. Préparez dans votre agenda ce moment intime. En choisissant une date, vous vous réservez un temps pour lequel vous vous mettez à l’écart de toutes vos préoccupations quotidiennes. Aussi déconnectez-vous ! Le smartphone reste dans une autre pièce. Si vous souhaitez écouter de la musique, préparez sur votre ordinateur de préférence, une playlist de plusieurs heures. N’hésitez pas à mettre en place des jeux de lumières et de sensations sous la peau en utilisant par exemple un plaid doux. Créez-vous un cocon sensuel, une bulle d’intimité, pour passer ce moment hors du temps.

Climax et Holissence, le plaisir et le bien-être. Entre divertissement et apprentissage, la ​rédaction Climax se joint à Holissence pour vous proposer une série d’articles sexo-sensuels venant compléter sa série de 32 vidéos sur le plaisir féminin. Une série à découvrir au plus vite sur ​notre site​.

You May Also Like