Comment accompagner sa peau pendant les règles ?

Pendant tout le cycle menstruel, la qualité de la peau varie en fonction des hormones. Parfois resplendissante et glowy, parfois mixte et à imperfections… Elle est capable de passer du coq à l’âne en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Pour l’aider à se réguler, découvrez quelques petits gestes que vous pouvez adopter au quotidien, afin de l’accompagner pendant les règles et même après… 

Troquez votre nettoyant habituel pour une version purifiante

Si votre huile ou votre baume démaquillant doivent rester à leur place afin d’assurer leur rôle de premier nettoyant, c’est du côté de votre gel, de votre lait ou de votre eau micellaire de laisser la place à un produit spécialement conçu pour purifier la peau et réguler sa production de sébum. N’attendez pas l’arrivée de vos règles pour changer de routine, préparez le terrain en adoptant un gel nettoyant purifiant 4 à 5 jours avant le jour-j ! Celui-ci va contrer la surproduction des glandes sébacées afin d’équilibrer l’épiderme et d’éviter l’apparition d’imperfections.  

Utilisez des produits de beauté spécialement conçus pour suivre le cycle menstruel (car oui, ça existe)

Le cycle d’une femme est bien plus complexe que ce qu’il n’y paraît ! En général, le corps passe par 4 phases avant de déclencher les premiers saignements. Et ces différents changements se ressentent évidemment au niveau de la peau ! 

La phase 1 : La semaine pré-ovulatoire :

la peau est hydratée et glowy. Vous avez donc seulement besoin d’appliquer une crème hydratante légère. 

La phase 2 : La semaine ovulatoire :

c’est le moment où la peau commence doucement à se déshydrater car les pores sont légèrement plus ouverts. Pour pallier à ça, renforcez l’hydratation et n’oubliez pas de vous exfolier 1 à 2 fois par semaine afin de libérer votre épiderme de ses cellules mortes et autres résidus.

La phase 3 : la semaine de pré-règles :

C’est un peu le moment critique du cycle. Le moment où les pores sont complètement ouverts, où la peau devient grasse et ou les boutons deviennent inflammatoires (et douloureux par la même occasion). Pour pallier à ce problème, l’acide salicilique et le zinc sont vos meilleures alliés ! Ils permettent de matifier l’épiderme et ils apportent également une action anti-bactérienne particulièrement efficace.

La phase 4 : La semaine des règles :

C’est la toute dernière phase du cycle. Elle se manifeste par une sensibilité et une petite déshydration. Une fois de plus, vous devez faire place à des soins riches en eau afin de répondre aux besoins de votre peau. 

Sérums menstruels, Typology, 44,90 €

Ne décapez pas votre peau 

Oui, c’est vrai que c’est tentant d’utiliser des produits abrasifs pour pallier à l’excès de sébum et à l’apparition de comédons. Pourtant, la seule chose que vous allez gagner en vous décapant la peau c’est de la déséquilibrer, de la fragiliser et de la rendre en proie à toutes les agressions qu’elle va rencontrer au quotidien. Le résultat ? Des boutons font leur apparition, la déshydratation passe d’une phase ponctuelle à une phase persistante et parfois des problèmes cutanés plus importants font leur apparition. Le bon geste : hydrater encore et toujours, mais avec des crèmes et sérums riches en eau ou en acide hyaluronique : deux éléments qui désaltèrent les cellules.

Adaptez votre make-up 

Même si la plupart des marques de cosmétiques savent aujourd’hui formuler du maquillage non comédogène, le make-up reste tout de même un éléments obstruant. Pendant la dernière phase de votre cycle, essayez de limiter l’anticernes, le fond de teint et la poudre afin de laisser votre peau respirer. Si vous ne pouvez pas vous permettre de sortir sans maquillage (ce que l’on peut comprendre), il existe des marques dont les produits sont parfaitement bien tolérés par l’épiderme grâce à des formules ultra clean et naturelles. 

Correcteur de Teint, Ilia, 32 €
BB crème, Ren Skincare, 34 €
Un Cover-Up Cream Foundation Fond de Teint Crème, RMS Beauty, 58 €
Powder Me SPF 30, Jane Iredale, 49,90 €
Cloud Paint Spark, Glossier, 18 €
You May Also Like