Maintenir une routine sportive équilibrée en pleine pandémie en alternant yoga et course à pied

Salles de sport et studios de yoga fermés, couvre-feu… En ces temps de pandémie, le manque d’activité sportive se fait vite sentir. Surtout, lorsqu’on sait que le sport a beaucoup d’impact sur notre santé mentale et notre niveau de bien-être global. Or cela fait maintenant près d’un an que la crise sanitaire a pointé le bout de son nez. Et avec, s’est envolé, pour la plupart d’entre nous, notre routine sportive préférée. Comment faire pour se concocter une routine sportive équilibrée dans ce contexte ? Privilégier une activité cardio ultra accessible et en extérieur, comme la course, à alterner avec une pratique plus douce, à faire chez soi, le yoga.

Les bienfaits de la course à pied  

En plus du renforcement physique (muscles, tendons, ligaments…), la course à pied sur de moyennes et longues distances, équilibre la pression sanguine, prévient l’hypertension artérielle, renforce le cardio en musclant le cœur, améliore l’endurance, le souffle et entretien la santé osseuse. Rien que ça !

Plus encore, l’exercice régulier aide à maintenir un taux de glycémie normal, à réduire la résistance à l’insuline diabétique et renforcer le système immunitaire. Sans oublier que les substances chimiques libérées lors de l’effort renforcent notre bien-être mental et que la confiance en soi augmente lorsqu’on se dépasse.

Le running est également une pratique sportive qui pousse à aller dehors et prendre l’air dans un endroit vert si possible. Idéal pour faire le plein de vitamine D et se ressourcer.

Les bienfaits du yoga

Facile à pratiquer, il suffit d’un tapis, le yoga permet de libérer les tensions accumulées dans la journée, réduire le stress et se rééquilibrer mentalement comme physiquement. C’est une pratique de non-jugement où l’on s’écoute, et où l’on ne se compare au voisin, ce qui aide à être plus présent à soi-même et au monde qui nous entoure, tout en boostant la confiance en soi.

Si de nombreux types de yoga existent, les pratiques dites « dynamiques » cumulent les postures qui aident au renforcement musculaire en douceur et celles qui font plutôt travailler l’équilibre.

Le yoga contribue à la récupération sportive, favorise l’assouplissement musculaire, l’équilibre et la concentration, la récupération sportive et améliore les bons échanges vasculaires (nutriments, oxygène, hydratation, élimination des toxines). Il peut ainsi contrebalancer les potentiels effets néfastes du running sur le système musculo-squelettique et nos différents métabolismes.

Comment combiner les deux ?

L’un se pratique en intérieur et l’autre se pratique en extérieur et en solo, nous permettant de prendre un bon bol d’air frais et de nous défouler tout en respectant les règles de distanciation sociale.

L’idéal ? Privilégier la régularité et commencer par des petites séances de 30 minutes si cela fait longtemps que vous ne pratiquez plus en alternant les activités sportives. Compter trois sessions pour démarrer, à répartir dans la semaine, afin de profiter de tous les bienfaits physiques et mentaux du sport.

Par ici, pour plus de conseils pour bien pratiquer le yoga de chez soi !

You May Also Like