Se détendre chez soi

Comment se détendre chez soi en attendant la fin du confinement ?

2 Shares
1
0
1

C’est très étrange, on se plaint souvent de ne pas trouver le temps de se reposer, pourtant, pendant le confinement, il semblerait qu’on fasse les 100 pas. Or, ce moment de pause est idéal pour s’apaiser, pour lire, pour prendre du temps pour soi… Bref, pour se détendre. Vous n’y arrivez toujours pas ? On vous explique comment transformer votre supplice en un temps salvateur. 

Colorier 

Depuis quelques années maintenant, certains psychiatres et psychologues recommandent aux patients adultes souffrant d’anxiété, de troubles de l’attention ou de dépression d’utiliser le coloriage pour se détendre et s’ancrer dans le moment présent. Cette discipline s’appelle l’Art Thérapie. Elle vient éveiller la créativité et procurer un sentiment de bien-être grâce au remplissage de mandalas (des diagrammes de formes variées). En occupant les mains, elle vient booster la créativité mais active aussi le système de récompense du cerveau qui produit un fort sentiment de bien-être. En gros, c’est l’Activité avec un grand A qui occupe de façon calme et constructive votre après-midi. Le top. 

Méditer 

Si vous vous sentez anxieux durant la journée, qu’il est difficile pour vous de vous concentrer et que vos pensées se bouscules, la méditation peut être un moyen de vous libérer de ces sentiments négatifs. Installez-vous (assis ou couché) dans un endroit calme où vous pouvez être seul pendant quelques minutes. Inspirez lentement par le nez et expirez par la bouche. La respiration est le meilleur moyen de s’ancrer dans l’instant présent et de se reconnecter à soi. Concentrez-vous seulement sur cet air qui traverse votre corps et gardez les yeux mi-clos. Pendant ce laps de temps, il est possible que vos pensées se bousculent. Laissez les aller et venir sans les freiner, au risque de créer de la frustration. Observez-les défiler dans votre tête. Si vous n’arrivez pas à les faire taire, utilisez le son « om » très reconnaissable pour vous recentrer ou récitez la formule sacrée (“Shri Râm, jaï Râm ») qui est un mantra qui sert à mettre en pause les processus mentaux. Au bout d’une dizaine de minutes, vous pouvez reprendre vos activités et refaire une séance de méditation le soir même si vous en sentez le besoin. 

Ecrire

Ecrire est une discipline qui peut avoir de réelles vertus thérapeutiques. D’abord parce qu’elle permet de comprendre ce qui se cache au plus profond de vous-même, mais aussi parce qu’elle occupe le corps et l’esprit à quelque chose de palpable, de productif. Mais comment faire ? Et bien c’est très simple, il suffit de coucher sur papier toutes les choses qui vous angoissent dans le présent, le futur, le passé. Cela permet de vous libérer d’un poids, d’un sentiment que vous ressentez ou que vous avez ressenti et sur lequel il est parfois difficile de mettre les mots. En faisant ça, vous allez déconstruire la peur en la banalisant. Sur une autre page, couchez maintenant toutes les choses pour lesquelles vous pouvez vous montrer reconnaissant. N’arrêtez pas jusqu’à ce que votre anxiété s’apaise. Cette deuxième étape est libératrice car elle permet de vous remplir de bonnes énergies juste après vous être délivré des mauvaises. À répéter autant de fois que nécessaire…

Prendre soin de soi 

Prendre soin de soi, c’est s’accorder du temps pour respirer, pour faire du bien à son corps, bref, pour faire une pause dans les obligations du quotidien et le stress ambiant. Pour ce faire, vous pouvez soit vous faire couler un bon bain chaud avec des sels d’epsom, soit prendre une longue douche bienfaisante après avoir pratiqué un drainage lymphatique de l’intégralité de votre corps avec l’aide d’une brosse drainante. Parce que le fait de rester chez soi peut créer des carences en vitamine D, n’hésitez pas à prodiguer à votre visages quelques massages avec une pierre Gua Sha. Terminez par un masque enrichi en acide hyaluronique ainsi qu’en probiotiques pour retrouver de la souplesse et maintenir une barrière cutanée saine. Et surtout n’oubliez pas : votre peau a elle aussi besoin d’attention en ces temps anxiogènes alors donnez lui un petit coup de main…

2 Shares
You May Also Like