Initiation au Yoga Kundalini avec Ombeline de Louvigny

Encore peu connu du grand public, Le Yoga Kundalini est une pratique impliquant un aspect émotionnel et énergétique puissant. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, nous sommes partis à la rencontre d’Ombeline De Louvigny, prof et auteure du livre « Mon cahier Kundalini Yoga » paru aux éditions Solar. Interview.

Peux-tu nous raconter ta rencontre avec le Yoga Kundalini

J’ai été journaliste pendant une petite dizaine d’années. Il y a 4 ans j’ai lancé un blog qui s’appelle « Ombeline’s tips » qui parle de sujets comme la food, le bien-être, le lifestyle. Il met aussi en avant ce que je faisais depuis des années dans la presse : le partage de bons plans, de bonnes adresses etc… Très vite, j’ai surtout voulu parler de bons plans bien-être. Au même moment, je faisais beaucoup de Yoga. J’étais dans une recherche de bien-être mais aussi de tonicité. Et puis un jour, j’ai découvert le Kundalini et là j’ai eu accès à un type de yoga qui n’avait rien à voir avec les autres et auquel je n’avais pas eu accès jusque-là. Ce qui m’intéressait, c’était l’association de respiration qu’on nous faisait faire et les méditations sonores avec les chants de mantra. C’était une vraie surprise. Je me demandais où j’avais atterri. Et puis finalement, j’y suis retournée. J’ai ressenti un tel sentiment de bien-être que très vite, je me suis suis rendue compte que cette pratique me permettait d’aller de moins en moins vers mes névroses. Du coup, j’ai voulu aller faire un training. Un moment qui m’a ouvert les yeux sur cette passion qui naissait en moi. Et puis très vite, je me suis mise en enseigner. C’était comme une évidence.

Comment cette pratique a-t-elle changé ta vie ? 

Elle m’a permis de lâcher des choses qui me rendaient malheureuse depuis longtemps mais que je n’arrivais pas à lâcher pour autant. J’avais un rythme de vie dont j’avais du mal à me défaire (alcool, sorties, etc…). Très jeune j’ai vite eu des problèmes d’angoisse et d’anxiété et je me suis vite rendue compte qu’après une à deux séances de Kundalini, j’étais apaisée. Et ça me donnait une énergie incroyable, je ne me sentais plus entravée et tout semblait plus facile. 

On connaît peu cette forme de Yoga il me semble. À qui s’adresse-t-elle ? 

Elle s’adresse à des gens qui ont envie de se faire du bien physiquement et mentalement. Mais aussi à des gens qui ont des peurs, des blocages, qui sont en transition et qui ont du mal à lâcher prise mais qui sont conscients qu’ils sont dans des process qui ne sont plus adéquats pour eux (travail, relation, etc…) Il est très difficile de clôturer des chapitres… Finalement, c’est un yoga qui permet de comprendre que l’on est 3 entités distinctes : un corps physique, un corps mental et une âme. 

J’ai pu voir qu’il y avait plusieurs types de bienfaits associés au Kundalini. Lifestyle, antistress, pensée positive etc… Comment parvient-on à orienter les bienfaits d’une pratique ? 

Le yoga Kundalini permet d’atteindre un état de conscience. Chaque enchaînement de posture a été imaginé pour travailler sur chacun de nos différents chakras (il y en a 7). Chaque chakra est relié à un organe et une émotion spécifique. Voilà pourquoi il existe des enchaînements et des médiations pour chaque moment de vie et chaque problématique. 

Comment est née cette envie d’écrire un livre sur le Yoga Kundalini ? 

Ça faisait très longtemps que j’avais envie d’écrire un livre sur la transition à laquelle on fait tous face dans nos vies. Et j’ai tellement appris, découvert des choses grâce à ma pratique du Kundalini, que j’ai eu envie de transmettre mon savoir (car très peu de livres ludiques existent sur le sujet). Donc mon but était vraiment de mettre en lumière cette forme de yoga, de donner envie à mes lecteurs de l’essayer mais aussi d’aider ceux qui pratiquent déjà. 

On dit que l’écriture est thérapeutique, quel(s) bienfait(s) ce livre t’a-t-il apporté ? 

J’étais une jeune prof quand j’ai commencé à écrire ce livre. Il m’a pris à peu près 5 mois et je dirais que son écriture m’a permis de consolider ma pratique. Ancienne journaliste, j’aime comprendre les choses. Et quand je me suis mise à enseigner je voulais vraiment expliquer le sens de chaque posture à mes élèves. Donc finalement, l’écriture de mon livre m’a fait prendre confiance en moi et en mes connaissances. 

Passer de l’écriture d’un blog à celui d’un livre est un challenge j’imagine, quelles ont été les difficultés que tu as rencontré ? 

Je crois que quand on écrit un livre il faut être concis. Et l’exercice qui a été compliqué pour moi c’est de sélectionner les points que je voulais partager avec mes lecteurs. Sélectionner toutes les informations à mettre en avant etc. Car le Kundalini est tellement complexe, qu’il fallait vraiment mettre en avant l’essence de cette pratique tout en restant accessible. 

As-tu un mot à faire passer à nos lectrices ? 

« Je me sens toujours heureux, savez-vous pourquoi ? Parce que je n’attends rien de personne. Les attentes font toujours mal, la vie est courte ». 

Mon Cahier Kundalini Yiga, Ombeline De Louvigny, 7,90 €
You May Also Like