Kyler Boone, Food, broth, bouillon, les vertus d'un bouillon, comment faire un bouillon, recettes de bouillon, healthy food, holissence

Bouillon : Les vertus d’un bon bouillon

1 Shares
1
0
0

On me demande souvent quelle est ma recette healthy préférée. Et invariablement, je réponds… Un bon bouillon ! Que ce soit un simple bouillon de poule, un exotique phô vietnamien, un délicat potage de légumes ou encore un traditionnel pot-au-feu, tous apportent, à l’approche de l’hiver, un réconfort chaleureux, et ont l’avantage d’être extrêmement digestes.

Car ce dernier est sans doute l’un des plats les plus complets et les plus sains qui soit !

D’excellents apports nutritionnels

Les bouillons à base d’os sont riches en calcium, magnésium et phosphore, sous forme très assimilable. On y trouve aussi la présence de glucosamine et de chondroïtine, indispensables à la santé de nos articulations. Quant aux bouillons de légumes, ils sont bourrés de vitamines et de minéraux. Pas étonnant que ses multiples qualités nutritionnelles aient été reconnues depuis l’Antiquité !

Des vertus curatives

Les bouillons, qu’ils soient ou non carnés, possèdent de véritables vertus curatives. Pour les affections hivernales comme le rhume, le bouillon aide à renforcer les défenses immunitaires et à lutter contre les infections. Et il s’avère être une solution de réhydratation idéale, en cas de gastro-entérite.

Lorsque le bouillon d’os se gélifie en refroidissant, c’est qu’il contient du collagène, excellent fortifiant des os, cheveux et ongles, qui aide à lutter contre l’arthrose. Et n’oublions pas l’utilité du bouillon dans les pathologies liées à une altération de la muqueuse intestinale, comme l’asthme, les allergies ou intolérances alimentaires, l’eczéma, les ulcères, pour nommer les plus connues.

Des recettes ultra-simples aux saveurs inimitables

On oublie les bouillons cubes ou autres substituts industriels, qui peuvent contenir des additifs nocifs comme le glutamate : rien ne remplace un bon bouillon fait maison. Car le principe de cette cuisson est ultra-simple : on dépose les os, la viande ou les légumes dans une casserole et on les recouvre d’eau. On fait chauffer jusqu’à ce que l’eau frémisse. Puis on baisse le feu, pour que les aliments continuent à cuire à basse température. Pour assaisonner, on n’oublie pas le sel, le gingembre, diverses herbes. Pour un bouillon de poule, compter 1 à 2 heures. La cuisson de bouillon de légumes sera plus rapide. On retrouve ainsi le goût pur des aliments, tout en ressentant un bien-être immédiat. Alors, si on se mettait au bouillon ?

Soraya Aouidad

Gluten Free In Paris

Auteure de “Paris Sans Gluten”
Photo : Kyler Boone

 

En hiver retrouvez également nos recettes de soupes réconfortantes.

1 Shares
You May Also Like