Qu’est ce que le Kobido ? Ce massage anti-âge tout droit venu du Japon

2 Shares
0
0
2

Transmise à travers 26 générations, la technique japonaise du Kobido tonifie les muscles du visage, stimule le flux lymphatique et la régénération cellulaire. Une alternative naturelle à la chirurgie esthétique qui permet d’obtenir des résultats anti-âge visibles, profonds et durables… Decryptage. 

Le Kobido, ça vient d’où ? 

Le massage Kobido est né au Japon et plus précisément dans la région du sud du mont Fuji, aux alentours du XVème siècle. Cherchant à satisfaire l’impératrice qui réclamait un traitement anti-âge particulier, deux maîtres de l’Anma (la toute première forme de massage) se sont affrontés autour d’une compétition de Kyoku-te, un soin du visage unique et ancestral. N’ayant pas été désignés vainqueurs, les deux maîtres ont finalement décidé d’allier leurs forces afin de fonder, ce qui s’appellera plus tard la Maison Kobido. Ensemble, ils ont mis au point 48 techniques exceptionnelles visant à améliorer la qualité de la peau et surtout son élasticité à travers le temps. 

Le massage Kobido, c’est pour qui ? 

Avant 30 ans, les auto-massages suffisent pour prévenir le vieillissement cutané et booster l’élasticité de la peau. Au-delà de cette période, c’est le massage Kobido, plus profond, plus durable, qui prend le relais et permet de prévenir l’apparition des premières rides.

Le premier mois, il est ainsi conseillé d’effectuer une séance tous les 10 jours afin d’activer la mémoire corporelle. Une fois cette dernière marquée par les gestes ancestraux du Kobido, vous pouvez ensuite passer à un rythme de croisière d’une fois par mois, afin de maintenir la bonne élasticité de votre épiderme. 

Comment se déroule une séance ?

Pour commencer, une serviette chaude et humide est déposée sur le visage afin de dilater délicatement les pores. Ensuite le maître Kobido va venir appliquer un exfoliant doux afin de vous débarrasser de toutes les cellules mortes amassées à la surface de la peau. Juste avant de commencer le massage, le praticien applique une crème hydratante afin de nourrir la peau et de donner du glissant pour permettre un massage du visage plus fluide.

Vient ensuite le rituel Kobido qui commence par un lissage du visage en mélangeant des manoeuvres décontractantes pour libérer les tensions et permettre aux énergies de circuler plus aisément. 

La troisième étape est celle de l’oxygénation des tissus en utilisant des techniques de pétrissages, de percussions et même parfois de pincements. Des éléments très similaires à ceux que vous pouvez retrouver dans l’auto-massage. 

Pour terminer, le ou la praticien(enne) va venir stimuler la régénération cellulaire et le drainage lymphatique par massage vigoureux au niveau du cou. Ce geste optimise l’apport nutritif des cellules et le drainage des déchets métaboliques. Une fois ce dernier terminé, le massage Kobido prend doucement fin et vous pouvez vous atteler à vos activités du quotidien.

Quels sont ses effets sur la peau ? 

Le Kobido agit tel un lifting naturel sur la peau du visage. D’abord, il permet de donner un véritable coup d’éclat à l’épiderme grâce à l’activation de la micro-circulation. Il lisse également les trais en boostant la régénération cellulaire et la production de collagène. Pour finir, il détoxifie la peau en profondeur. Vous l’aurez compris, cette technique offre une prise en charge complète qui au-delà d’apporter des résultats sur l’élasticité de la peau, lui permet également de mieux assimiler les actifs des différents soins de votre routine beauté

2 Shares
You May Also Like