7 types de journaling pour libérer son esprit

Les bienfaits thérapeutiques de l’écriture ne sont plus à prouver. De la simple écriture, au journal de gratitude en passant par une routine de « Morning Pages », peu importe le type de journaling adopté, cet exercice est parfait pour se remettre à l’écriture, libérer un esprit surstimulé et faire circuler ses émotions. Aujourd’hui nous vous présentons sept variantes du journaling. Laquelle vous conviendra le mieux ?

1. Le journal de gratitude

On ne présente plus le journal de gratitude, extrêmement utile pour apprendre à valoriser ses pensées. L’idée ? Identifier les petits plaisirs quotidiens comme les grandes victoires en les couchant sur papier tous les jours. Écrire ses pensées positives régulièrement permet d’apprendre à son mental à les identifier et à se focaliser dessus. En y repensant et en les écrivant, on apprend à vraiment savourer les bons moments et éprouver de la reconnaissance pour les choses positives qui emplissent notre quotidien. Aussi petites soient-elles.

Avec cet exercice l’humeur et les émotions évoluent vers plus de positivité, plus de bonheur et moins de burnout émotionnel.

2. L’écriture libre

Très simple à réaliser, cette technique de journaling est aussi efficace que populaire. L’idée ? Définir une période de temps, par exemple 10 minutes, et passer ce temps à écrire ses pensées.

L’intérêt de ce format est d’écrire sans se censurer. En effet, pour tirer tous les bénéfices de cette pratique, il est bon d’écrire sans intellectualiser ce qui nous vient. L’objectif n’est pas ici d’être relu par quelqu’un d’autre ni même par soi-même, mais de se libérer de tous ce qui nous vient à l’esprit en le couchant sur papier. Libérateur et idéal pour désencombrer son cerveau.

3. Le journal de vision

Similaire au vision board, l’idée ici est d’écrire dans son journal un objectif, et de le diviser en petit pas. Par exemple « écrire une recette de cuisine par semaine » et de voir rapidement son journal se remplir au fil du temps.

4. Le journal de rêves

Ce type de journal vous permet de vous rappeler et de garder une trace de vos rêves en les écrivant. Cela donne l’opportunité de les analyser et de résoudre vos points de blocage maintenant que vous êtes réveillés. Ceux qui utilisent ce genre de journal, se rendent compte qu’ils acquièrent de plus en plus avec le temps cette capacité d’apercevoir ce qui se passe dans leur esprit lorsqu’ils dorment. Idéal pour réduire le stress, vous aider à dépasser certains problèmes et prendre des décisions.

5. Les Morning Pages

Les Morning Pages, ressemble à l’écriture libre sauf que cette technique se pratique avant toute chose, au saut du lit -ou toujours dans le lit – dès le réveil matinal. L’idée ? Écrire trois pages. Peu importe le contenu. Vous pouvez noter tout ce qui vous viens à l’esprit : de la conception de votre petit déjeuner à la grosse discussion avec votre supérieur, plus tard dans la journée. Une pratique idéale pour s’apaiser dès le réveil et se préparer aux divers stimuli de la journée qui arrive.

6. Le One-Line-A-Day Journal

Comme son nom l’indique, avec ce type de journal, il suffit d’écrire une ligne par jour. Une phrase pour décrire une intention pour la journée, ou quelque chose de positif qui a lieu. Ce type de journaling aide celui qui écrit à intégrer des pensées et émotions compliquées de manière très simples.

Souvent appelé « five-year journal », ces carnets permettent de se replonger dans nos idées et états d’esprit des années passées de manière très simple. Et de se rendre compte du chemin parcouru !

7. Le Bullet Journal

Très complet, le Bullet Journal permet de combiner expression artistique, planning et journaling de manière organisée. Rangé en to-do list ou listes de tâches, cette pratique sied parfaitement ceux qui sont orientés objectifs et résultats, et qui s’épanouissent en rayant les choses de leur to do list. C’est de loin, le type de journaling le plus structuré.

Quelle technique allez-vous tester ?

You May Also Like