Comment maintenir une peau en santé malgré le port du masque ?

Depuis le 20 juillet dernier, le port du masque est devenu obligatoire dans tous les lieux publiques. Un impératif sanitaire nécéssaire pour empêcher la propagation du Covid-19 qui peut malheureusement engendrer l’apparition de problèmes de peau. Heureusement, il existe des solutions pour maintenir l’épiderme en bonne santé malgré le port quotidien du masque, mais avant, il faut d’abord comprendre pourquoi ce dernier favorise l’apparition d’imperfections. Focus

Pourquoi le masque favorise-t-il l’apparition de boutons ? 

Alors que l’été bat son plein et que les températures continuent de monter, les restrictions sanitaires sont de plus en plus strictes (et c’est tant mieux pour la santé de chacun). Seule ombre au tableau : certaines personnes passent parfois des journées entières avec un masque sur le nez. Le problème ? Les bactéries responsables du développement des boutons adorent les endroits chaud et humides. Alors que les pores commencent doucement mais sûrement à se dilater au fil de la journée, tout un écosystème bactérien parvient à se faufiler et à engendrer boutons, rougeurs et peuvent même parfois être la cause de maladies de peau comme l’eczéma ou le psoriasis

Les bons gestes :

Si le port du masque est inévitable, certains gestes du quotidien peuvent permettre de limiter l’apparition des imperfections. Parmi les plus efficaces, on compte :

Une hygiène parfaite 

Le frottement du masque sur la peau peut l’irriter considérablement. Voilà pourquoi nous vous conseillons d’adopter une routine de démaquillage douce et dénuée de soins astringents. Bannissez donc les eaux micellaires, pleines de tensioactifs qui vont assécher votre épiderme déjà fragilisé. Optez plutôt pour une huile, un baume ou un lait démaquillant qui vont déloger les impuretés en profondeur tout en restant doux. Dans un deuxième temps, ajoutez un nettoyant sans agent moussant qui vienne peaufiner le résultat en retirant les dernières toxines. 

Une hydratation calibrée

Après l’étape du nettoyage vient irrémédiablement celle de l’hydratation. Cette fois-ci, ce rituel se doit d’être plus complet et surtout plus riche que d’habitude afin de renforcer la barrière hydrolipidique de la peau. Le meilleur combo ? Un sérum riche en acide hyaluronique, là pour combler les besoins en eau de l’épiderme. Suivi d’une crème hydratante à base d’ingrédients naturels qui répondent aux spécificités de votre type. Les peaux sèches choisiront plutôt une base de lipides quand les plus grasses ou déshydratées devront opter pour une formule à base d’eau… 

Un maquillage modéré 

Même si le maquillage de bonne qualité est généralement non comédogène, certains fonds de teint, notamment les plus couvrants, peuvent obstruer les pores de la peau. Ils risquent donc d’aggraver le phénomène inflammatoire lié au port du masque et mener à l’apparition de boutons ou de problèmes de peau plus complexes comme l’eczéma ou le psoriasis. Pour éviter ça, maquillez-vous le moins possible et tachez d’opter pour des formules légères à base d’ingrédients 100% naturels pour une meilleure tolérance. 

Evitez de porter plusieurs fois le même masque sans le laver

SI cela semble évident pour des raisons sanitaires, encore trop de monde réutilise plusieurs fois le même masque sans le laver au préalable. Au-delà de représenter un risque de transmission et de fragilité face au coronavirus, la réutilisation de masques chargés en bactéries peut également affecter l’état de la peau. Alors faites un geste pour vous et pour les autres : changez de masque toutes les 3 heures ! 

You May Also Like